Nationales et internationales...

04/11/2019

OCTOBRE 2019 : Anthony PHILIPPE, la consécration à Hawaii…

posté à 10h29

… en remportant brillamment son GA (M50-54) en 9:17:29 (1:02:47 en N, 4:58:56 en C, 3:08:10 en CAP) après avoir réalisé une année exceptionnelle (1er M50-54 à l'IM 70.3 de Marbella, 1er M50-54 à l'IM de Lanzarote, 1er M50-54 au Challenge Roth, 3ème M50-54 à la finale du Circuit IM 70.3 à Nice). Anthony est donc monté pour la 2ème fois sur le podium à Kona, mais cette fois-ci sur la plus haute marche (2nd M40-44 en 2010), et pour sa 15ème participation à la finale du circuit Full IM, un record.

Yannick HENRY (147ème M45-49 en 10:39:07 - 1:06:07 en N, 5:12:50 en C, 4:09:59 en CAP ; +18.7% du temps du vainqueur M45-49 : Alexander VINOKOUROV) et Philip ROMANATO (161ème M45-49 en 10:44:25 - 1:06:17 en N, 5:29:02 en C, 4:00:45 en CAP ; +19.7% du temps du vainqueur M45-49) étaient également présents sur la course. Ils ont tous 2 montré une belle force d'abnégation dans les moments difficiles alors que l'objectif chrono s'envolait et que la déception prenait le pas.

Durant ce mois d’octobre, Mélissa LAPP a également décroché son slot pour Hawaii 2020 du côté de la Malaisie malgré un état mécanique particulièrement altéré au niveau de son pied droit. Elle s’est classée 8ème F & 3ème GA F overall & 2nde F25-29 en 10:36:58 (1:03:03 en N, 5:28:06 en C, 3:58:33 en CAP ; +10.2% du temps de la vainqueur F25-29 : Maki NISHIOKA) avec une grande détermination.

Durant ce mois d’octobre, Mélissa et Anthony ont donc apporté le 77ème et 78ème podium du « TEAM » sur le circuit IRONMAN (Full, 70.3, 51.50, PRO & GA) depuis 2006. Sur ces 78 podiums, 32 victoires (3 en PRO et 29 en GA) sont à noter.

Les autres résultats des athlètes du « TEAM » en compétition, par ordre alphabétique :

Pierre-Matthieu BOURLIER – Marathon de Vannes – a été contraint à l’abandon en raison de troubles gastriques sévères après le 25ème km. Une déception.

Claude CAUVIN – Courir pour une Fleur (21.1 km) – a parcouru la distance en 1:41:09, une performance chronométrique en cohérence avec les attentes.

Cédric DELNATTE – IM de Barcelone – a terminé 100ème M35-39 en 9:59:22 (1:05:57 en N, 5:09:29 en C, 3:34:00 en CAP ; +18.0% du temps du vainqueur M35-39 : Roman EVGRAFOV), un niveau de performance en parfaite adéquation avec l’état adaptatif du moment.

Jean-Max FONTVIEILLE – Triathlon S de Carqueiranne – a terminé 19ème en 1:10:26 (+16.2% du temps du vainqueur : Paul TEACHOUT), un résultat cohérent.

Romain GUILLAUME – Triathlon M de Cassis & IM de Malaisie – a terminé 16ème à Cassis en 2:18:39 (+9.3% du temps du vainqueur : Mathis MARGIRIER) et a été contraint à l’abandon sur le marathon lors de l’IM de Malaisie, usé nerveusement par une très longue saison compétitive. Malgré cette déception, Romain aura réalisé une belle année avec notamment 2 victoires (Challenge Taïwan Full distance, triathlon XL de l’Alpe d’Huez) et une participation à la finale du circuit IM 70.3 de Nice.

Vincent JOSEPH – Natureman – a terminé 84ème en 5:48:28 (40:07 en N, 3:21:04 en C, 1:42:24 en CAP ; +26.7% du temps du vainqueur : Victor DEL CORRAL), un niveau de performance légèrement en deçà des attentes et notamment sur le segment CAP.

Jean-Charles MARCH – Marathon de Chicago – a bouclé la distance en 4:05:08, avec beaucoup de plaisir et une belle médaille pour son 50ème anniversaire.

Laurent PERNOT – Trail des Commères (11.2 km) – a terminé 25ème en 51:00 (+18.9% du temps du vainqueur : Emmanuel DAVID), une belle séance de rythme en perspective des prochains cross.

Joachim PHILIPPS – Tri at the Trump & Kinetic Cup Olympic Distance – a terminé respectivement 5ème (en 1:00:32 ; +1.2% du temps du vainqueur : Sebastian RIVERA) et 84ème en 2:39:02 (+38.2% du temps du vainqueur : Alexander MUNDT). Sur l’épreuve courte distance, Joachim a souffert de troubles gastriques précoces qui auront négativement impacté son niveau de performance en C et CAP.

Mathias VERNIAU – Championnat de France de Paratriathlon à Montluçon – s’est classé 3ème au général en 1:01:11 (+2.5% du temps du vainqueur : Antoine PEREL), une organisation indigne d’une épreuve fédérale, dans l’incapacité de classer le degré d’handicap malgré un dossier médical complet, des parcours inadaptés…

Lise VITERBO – Swimrun Ötillo L de Cannes (associée à Isabelle HALLIFAX) & Swimrun L de la Côte d’Azur (associé à Jeff LECA) – a respectivement terminé 8ème équipe F en 5:53:51 (+33.2% du temps des vainqueurs : Ulricha ERIKSSON & Helena SIVERTSSON) et 4ème équipe Mixte en 5:43:16 (+10.9% du temps des vainqueurs : Justine KEH & Arnaud WINKELMANN), une distance maintenant bien maitrisée mais des axes de travail notamment en CAP à développer pour améliorer les chronos.

Enfin au courant du mois de Novembre, je publierai la liste des athlètes que j’aurai le plaisir d’accompagner pour la saison 2020, avec quelques retours notamment.

 


Autre news:
03/12/2019 : NOVEMBRE 2019…
21/11/2019 : ATHLETES DU « TEAM » : SAISON 2020
01/10/2019 : SEPTEMBRE 2019 : WC IM 70.3 2019…
02/09/2019 : AOUT 2019 : de l’abnégation malgré des objectifs de PERFORMANCE « envolés »…
02/08/2019 : JUILLET 2019 : Romain GUILLAUME, au sommet de l’Alpe d’Huez…
02/07/2019 : JUIN 2019 : un mois CHAOTIQUE…
03/06/2019 : MAI 2019 : Une saison noire pour Tom LECOMTE…
01/05/2019 : AVRIL 2019 : Romain GUILLAUME, un retour en FORCE…
02/04/2019 : MARS 2019… et la retraite sportive de François BRAUD…
26/02/2019 : FEVRIER 2019…


» Consulter les archives

RSS



     

PhysioPerf

Altitude Training Solutions

Onlinetri

RG Films