Nationales et internationales...

31/10/2022

OCTOBRE 2022…

posté à 10:08

… 7 athlètes au départ de la finale du circuit IM à Hawaii. Une édition répartie sur 2 journées, un contexte nouveau et particulier, un défaut de bénévoles, des ravitaillements davantage espacés, une « surpopulation », des locaux désorientés, une inflation des prix… Bref, une évolution de l’épreuve qui fait couler beaucoup d’encre. Les résultats par journée et ordre de performance :

Le jeudi 06 octobre :

Anthony PHILIPPE a terminé 17ème M50-54 en 10:04:49 (1:08:36 en N, 5:08:54 en C, 3:37:34 en CAP ; +6.4% du temps du vainqueur en M50-54 : Ulrich JESPERSEN).

Sébastien GRANIE a terminé 69ème M50-54 en 10:35:18 (1:09:18 en N, 5:13:52 en C, 4:00:13 en CAP ; +11.8% du temps du vainqueur en M50-54).

Mélissa LAPP a terminé 77ème F30-34 en 11:48:02 (1:03:55 en N, 5:52:01 en C, 4:41:21 en CAP ; +22.6% du temps de la vainqueur en F30-34 : Magdalena LENZ).

Le samedi 08 octobre :

Arnaud EDUS a terminé 17ème M40-44 en 9:11:40 (57:29 en N, 4:41:46 en C, 3:25:14 en CAP ; +7.9% du temps du vainqueur en M40-44 : Christian STORZER).

Cyril LECOMPT a terminé 205ème M35-39 en 10:07:18 (59:44 en N, 4:57:59 en C, 4:02:29 en CAP ; +16.5% du temps du vainqueur en M35-39 : Tom DE BRUYN).

Gilles PRESTAT a terminé 148ème M55-59 en 11:43:12 (1:11:29 en N, 5:21:11 en C, 5:00:55 en CAP ; +19.2% du temps du vainqueur en M55-59 : Anton WALTER ELIE).

Jérôme PRIGENT a terminé 247ème M55-59 en 12:48:47 (1:03:53 en N, 5:19:05 en C, 6:12:42 en CAP ; +30.0% du temps du vainqueur en M55-59).

Au final sur les 7 athlètes présents, 7 FINISHERS, des fortunes diverses sur une course qui reste toujours un véritable challenge pour les organismes. Quid de l’évolution de cette course dans un avenir proche et lointain ? Beaucoup d’interrogations donc.

Après cette nouvelle édition, l’IM d’Hawaii depuis 2006 pour les athlètes du « TEAM », en quelques chiffres :

* 62 athlètes au départ : 2006 (3), 2007 (2), 2008 (3), 2009 (2), 2010 (3), 2011 (3), 2012 (4), 2013 (7), 2014 (5), 2015 (3), 2016 (8), 2017 (5), 2018 (4), 2019 (3), 2022 (7)
* 7 athlètes qualifiés mais non partants : 2007 (1), 2009 (1), 2011 (1), 2013 (1), 2014 (2), 2016 (1)
* 1 athlète PRO au départ : Romain GUILLAUME (2012)
* 1 athlète PRO non partant : René ROVERA (2007)
* 1 abandon : 2013
* Le record de participation en GA du "TEAM" : Anthony PHILIPPE (x 13)
* 3 podiums en GA : Romain GUILLAUME (2nd M18-24, 2008), Anthony PHILIPPE (2nd M40-44, 2010 & 1er M50-54, 2019)
* Meilleur classement d'un athlète du "TEAM" : Romain GUILLAUME (17ème - 2012)
* 11 TOP100 : 2006 (1), 2008 (1), 2010 (2), 2011 (1), 2012 (2), 2013 (2), 2016 (2)

Les autres résultats des athlètes du « TEAM » en compétition durant ce mois d’octobre, par ordre alphabétique :

Ludovic ANCELIN – IM 70.3 de Tanger – a terminé 29ème & 6ème M35-39 en 4:52:56 (38:10 en N, 2:34:21 en C, 1:32:17 en CAP ; +6.7% du temps du vainqueur en M35-39 : Filipe MARQUES) et il se qualifie pour la finale du circuit IM 70.3 2023 qui aura lieu à Lahti (Finlande).

Philippe BERNARD – 10 km de Savigny les Beaune – a terminé 54ème & 6ème M2M en 40:52 (+8.8% du temps du vainqueur en M2M : Sébastien LANDRE).

Jean-Christophe CARCELES - Marseille-Cassis - a bouclé le parcours en 1:42:14, une première expérience sur la distance.

Cédric DELNATTE – Semi-marathon d’Oxford – a bouclé la distance en 1:33:23 (+42.6% du temps du vainqueur : Andrew HEYES).

Vincent JOSEPH – Trail du Grand Duc (Québec, 51.4 km, +/- 1830 m) – a terminé 57ème en 7:05:12 (+40.4% du temps du vainqueur : Olivier MOREAU).

Yannick HENRY – Course des 5 Clochers en Beaujolais & Semi-marathon de la Pomme – a terminé respectivement 2nd en 46:33 (+12.5% du temps du vainqueur : Adrien BETRON) et 4ème en 1:21:53 (+6.4% du temps du vainqueur : Pierre-Antoine DEVEAU).

Franck HERBILLON – IM de Cascais – a terminé 386ème & 13ème M55-59 en 11:20:06 (1:06:53 en N, 6:00:56 en C, 3:54:10 en CAP ; +11.8% du temps du vainqueur en M55-59 : Neil MCLOUGHLIN).

Guillaume OLLIER – IM de Cascais – a terminé 198ème & 34ème M35-39 en 10:31:25 (57:47 en N, 5:27:00 en C, 3:53:47 en CAP ; +17.3% du temps du vainqueur en M35-39 : Jaryd DE MOOIJ).

Jean-Pierre ROBIN – Trail de Tende (50 km, +/- 2500 m de dénivelé) – a terminé 11ème & 1er HM4-5 en 7:05:00.

 


28/09/2022

SEPTEMBRE 2022…

posté à 06:56

… à quelques jours de la finale du circuit Full IM d’Hawaii dont 7 athlètes du « TEAM » seront au départ, par ordre alphabétique : Arnaud EDUS (M40-44), Sébastien GRANIE (M50-54), Mélissa LAPP (F30-34), Cyril LECOMPT (M35-39), Anthony PHILIPPE (M50-54), Gilles PRESTAT (M55-59) et Jérôme PRIGENT (M55-59), voici les résultats des athlètes en compétition durant le mois de septembre :

Ludovic ANCELIN – Triathlon L de Royan – a terminé 68ème & 17ème M30-39 en 4:51:20 (37:08 en N, 2:29:54 en C, 1:39:49 en CAP ; +12.3% du temps du vainqueur en M30-39 : Boris DESSENOIX) en réalisant une course appliquée et en phase avec l’état adaptatif du moment.

Sandrine BARDAKJI – CLM de St Mère l’Eglise (31 km) - a terminé 2nde F en 50:43 (+9.4% du temps de la vainqueur F : Emilie JAMME), une reprise de la compétition après des problèmes de santé prolongés qui permet de relancer positivement la dynamique.

Jean-Max FONTVIEILLE – Triathlon L par équipe de Paladru – a terminé, associé à François DAUVERGNE, Jean-Christophe LECLERCQ et Miichaël VERNOIT, 9ème Masters en 4:27:06 (+5.4% du temps des vainqueurs en Masters : Orléans TEAM) après que l’un des co-équipiers ait été accidenté durant le segment C et donc engendré une perte de temps conséquente (attente des secours…).

Sébastien GRANIE – Triathlon M de Narbonne – a terminé 25ème & 3ème V3M en 3:08:23 (31:07 en N, 1:37:13 en C, 57:58 en CAP ; +5.9% du temps du vainqueur en V3M : Hugo SAUBESTY) en réalisant une course appliquée en état surchargé.

Maryline HENRY – Marathon de Berlin – a bouclé la distance en 3:51:30, loin de l’objectif initial et donc une déception pour elle.

Simon HENRY – Triathlon L de Narbonne – a terminé 4ème & 3ème S2M en 4:02:52 (35:30 en N, 2:08:35 en C, 1:16:15 en CAP ; +5.0% du temps du vainqueur : Arthur HORSEAU), une très bonne performance réalisée dans la dynamique de la saison.

Michaël LOUYS – Triathlon XL de Gerardmer – a terminé 99ème en 5:18:44 (32:24 en N, 2:54:08 en C, 1:44:57 en CAP), un niveau de performance négativement impacté par une douleur mécanique affiché sur le segment CAP.

Jean-Charles MARCH – Nice by UTMB (17.5 km, +680 m) – a terminé 674ème & 42ème M50-54 en 2:40:24, une sortie plaisir.

Guillaume OLLIER – Triathlon L Côte d’Emeraude – a terminé 31ème en 4:33:59 (33:17 en N, 2:28:57 en C, 1:26:49 en CAP ; +14.8% du temps du vainqueur : Yann GUYOT), en réalisant une course référence pour lui sur la distance avec application et abnégation.

Daniel PETRESCU – IM d’Emilia-Romagna – a terminé 973ème & 187ème M40-44 en 11:13:21 (1:12:59 en N, 5:33:26 en C, 4:11:11 en CAP ; +33.1% du temps du vainqueur en M40-44 : Christian HAUPT) après avoir connu des problèmes de dérailleurs sur le segment C (un seul braquet disponible sur toute la course) et une fin de marathon compliquée. Un premier IM bouclé dans la difficulté mais important pour la construction future.

Anthony PHILIPPE – Triathlon M de Gerardmer – a terminé 35ème & 1er V3H en 2:28:28 (25:38 en N, 1:19:30 en C, 40:03 en CAP), en réalisant une très bonne course en état surchargé sur un format inhabituel.

Jean-Pierre ROBIN – SWISS PEAK 360 – a terminé 35ème & 1er M3H en 123:50:42, une excellente performance et expérience sur cette distance et sur un parcours très exigeant et spectaculaire.

Yann ROCHETEAU – Triathlon L de l’Aiguillon – a terminé 10ème & 1er V1M en 4:09:02 (25:09 en N, 2:15:38 en C, 1:25:02 en CAP ; +10.0% du temps du vainqueur : Nathan MENANT), un niveau de performance globalement en adéquation avec l’état adaptif actuel.

 


31/08/2022

JUILLET & AOUT 2022…

posté à 08:48

… un été notamment marqué par le terrible accident de la route que Tom LECOMTE a subi le 13 juillet en stage à l’Alpe d’Huez après avoir été percuté par un camion puis roulé dessus alors qu’il effectuait une sortie en vélo. Bilan : de nombreuses fractures au niveau des 2 fémurs, de grosses brûlures et contusions, perte de sang conséquente. La vie est sauve pour la 2ème fois, c’est le principal. Le travail chirurgical réalisé a été de très haut niveau. Aujourd’hui, Tom fait preuve d’une force de résilience et de caractère exceptionnelle. Sa lente reconstruction opéré il y a plus de 2 ans suite à son premier accident grave pour retrouver le haut niveau a été stoppée momentanément mais pas abandonné. Tom est un véritable exemple.

Sur le plan sportif, cet été aura été également marqué par 3 nouveaux podiums du « TEAM » sur le circuit IRONMAN (Full, 70.3, 51.50, PRO & GA) :

Michaël LOUYS – IM de Vichy – a terminé 10ème & 3ème M35-39 en 8:29:34 (5:10:46 en C, 3:15:09 en CAP ; +0.8% du temps du vainqueur en M35-39 : Pierre BARBIER). Qualification obtenue pour Hawaii 2023.

Gilles PRESTAT – IM de Copenhague - a terminé 218ème & 2nd M55-59 en 9:49:57 (1:10:21 en N, 4:51:14 en C, 3:40:42 en CAP ; +0.3% du temps du vainqueur en M55-59 : Neil McGLOUGHLIN). Qualification obtenue pour Hawaii 2022.

Pierre TROMAS – IM 70.3 des Sables d’Olonne – a terminé 11ème M40-44 en 4:34:38 (31:52 en N, 2:26:37 en C, 1:25:39 en CAP ; +4.3% du temps du vainqueur en M40-44).
Pierre TROMAS – IM 70.3 de Vichy – a terminé 3ème M40-44 en 3:54:53 (2:25:35 en C, 1:26:34 en CAP ; +4.1% du temps du vainqueur en M40-44 : Michaël LOZANO). Qualification obtenue pour Lahti 2023.

Michaël, Gilles et Pierre ont donc apporté les 86ème, 87ème et 88ème podiums du « TEAM » sur le circuit IRONMAN (Full, 70.3, 51.50, PRO & GA) depuis 2006. Sur ces 88 podiums, 35 victoires (3 en PRO et 32 en GA) sont à noter.

Les résultats des autres athlètes du « TEAM » en compétition, par ordre alphabétique :

Anthony ADAM – Championnat de France de Triathlon L – a terminé 47ème & 4ème MV1 en 4:46:26 (50:04 en N, 2:26:06 en C, 1:29:04 en CAP ; +7.9% du temps du vainqueur en MV1 : Jérôme SAVE) & IM de Vichy - a terminé 47ème & 6ème M40-44 en 9:00:54 (5:45:44 en C, 3:12:36 en CAP ; +10.2% du temps du vainqueur en M40-44 : Hans VAN DEN BUVERIE). Qualification obtenue pour Hawaii 2023.

Philippe BERNARD – IM de Vichy - a terminé 589ème & 80ème M45-49 en 11:57:57 (7:08:08 en C, 4:42:35 en CAP ; +42.7% du temps du vainqueur en M45-49 : Laurent LAMBERT).

Jean-Max FONTVIEILLE – Triathlon S de Montriond – a terminé 14ème & 1er MV3 en 1:18:06 (+16.9% du temps du vainqueur : Tom MONEGHETTI).

Sébastien GRANIE – IM de Klagenfurt - a terminé 127ème & 6ème M50-54 en 10:13:43 (1:09:19 en N, 5:08:11 en C, 3:44:30 en CAP ; +5.9% du temps du vainqueur en M50-54 : Paul LUNN) & Triathlon L de l’Alpe d’Huez - a terminé 122ème & 3ème M50-54 en 7:31:52 (37:32 en N, 5:05:27 en C, 1:40:12 en CAP ; +6.8% du temps du vainqueur en M50-54 : Dave ROST) & IM de Vichy - a terminé 92ème & 4ème M50-54 en 9:27:29 (5:48:15 en C, 3:36:27 en CAP ; +9.1% du temps du vainqueur en M50-54 : Dominique BAROUX).

Maryline HENRY – Semi-marathon de Saint-Malo – a terminé 48ème F & 3ème M1F en 1:42:18 (+28.4% du temps de la vainqueur : Romane LEMIERE).

Simon HENRY – Embrunman – a terminé 12ème en 10:20:07 (51:23 en N, 6:17:23 en C, 3:07:23 en CAP ; +8.8% du temps du vainqueur : Nick HELDOORN).

Yannick HENRY – Duathlon M de Lorient – a terminé 30ème en 2:09:42 (+16.0% du temps du vainqueur : Valentin TORTELIER).

Franck HERBILLON – Triathlon L de Vouglans – a terminé 51ème & 3ème M4H en 5:26:29 (36:25 en N, 2:54:48 en C, 1:48:54 en CAP ; +29.7% du temps du vainqueur : Clément GRANDY).

Michaël LOUYS – Triathlon L d’Eupen par équipe – vainqueur associé à Noah HAVARD et Etienne CONSTANT en 4:00:55 (24:24 en N par Noah, 2:26:11 en C par Michaël, 1:08:25 en CAP par Etienne).

Guillaume OLLIER – Semi-marathon de Saint-Malo – a terminé 99ème & 12ème M0H en 1:24:49 (+24.9% du temps de la vainqueur : Julien DEVANNE).

Daniel PETRESCU – IM 70.3 des Sables d’Olonne – a terminé 19ème M40-44 en 4:41:35 (35:54 en N, 2:26:41 en C, 1:28:59 en CAP ; +6.9% du temps du vainqueur en M40-44 : Yann DUVAL).

Anthony PHILIPPE - Challenge Roth – a abandonné à T2 en raison d’un état de santé impacté par la COVID contractée la semaine avant course.

Gilles PRESTAT – X-Terra France – a terminé 3ème M55-59 en 4:13:30 (26:21 en N, 2:37:27 en VTT, 1:02:36 en Trail ; +9.3% du temps du vainqueur en M55-59 : Claudio LUCCARDINI).

Yann ROCHETEAU - 70.3 des Sables d’Olonne – a terminé 19ème MPRO en 4:18:59 (27:05 en N, 2:23:09 en C, 1:23:13 en CAP ; +17.1% du temps du vainqueur en MPRO : Pierre LE CORRE).

Les résultats ont globalement été satisfaisants : des podiums en GA et des qualifications pour les finales des circuits IM. Il faut poursuivre sur cette dynamique tout en ayant une grande pensée pour Tom qui chaque jour avance pas à pas vers ses nouveaux objectifs.

 


29/06/2022

JUIN 2022…

posté à 13:45

… et 2 nouveaux podiums sur le circuit IRONMAN pour le « TEAM »: Arnaud EDUS – IM d’Hambourg – qui a terminé 23ème & 3ème M40-44 en 8:55:55 (59:23 en N, 4:33:00 en C, 3:14:18 en CAP ; +2.3% du temps du vainqueur en M40-44 : Patrick DE MEYER) & Simon HENRY – IM de France – qui a terminé 8ème & 1er M25-29 & 1er GA toutes catégories confondues en 9:00:34 (53:04 en N, 5:02:04 en C, 2:58:05 en CAP). Arnaud et Simon ont donc apporté le 84ème et 85ème podium du « TEAM » sur le circuit IRONMAN (Full, 70.3, 51.50, PRO & GA) depuis 2006. Sur ces 85 podiums, 35 victoires (3 en PRO et 32 en GA) sont à noter.

Tom LECOMTE a également renoué avec la compétition de haut niveau lors de l’IM 70.3 d’Elsinore. Il a terminé 11ème MPRO en 3:52:34 (25:28 en N, 2:05:20 en C, 1:16:10 en CAP ; +5.6% du temps du vainqueur en MPRO : Daniel BAEKKEGARD), après avoir réalisé le 4ème temps C du jour et un excellent début d’enchaînement CAP. La reconstruction se poursuit et la dynamique est très bonne. Prochain objectif : l’Embrunman.

Les autres résultats des athlètes du « TEAM », par ordre alphabétique :

Anthony ADAM – Triathlon M de Noirmoutier & Triathlon L de Sizun – a terminé respectivement 3ème & 1er MV1 en 2:15:33 (26:22 en N, 1:11:20 en C, 34:41 en CAP ; +6.0% du temps du vainqueur : Mathias GOURGUES) et 14ème & 2nd MV1 en 4:38:39 (28:00 en N, 2:45:55 en C, 1:21:35 en CAP ; +3.8% du temps du vainqueur en MV1 : Guillaume MACQ), affichant une bonne dynamique adaptative en vue des prochains objectifs majeurs.

Ludovic ANCELIN – IM de Francfort – a terminé 607ème & 129ème M35-39 en 10:44:57 (1:13:09 en N, 4:54:35 en C, 4:21:59 en CAP ; +22.3% du temps du vainqueur en M35-39 : Benjamin VELTUM), un niveau de performance impacté par une blessure au pied contracté à la sortie de l’eau et qui ne lui aura pas permis de s’exprimer sur le segment CAP. Il conclut néanmoins sont premier distance IM.

Christophe DEILLON – IM 70.3 du Luxembourg - a terminé 561ème & 56ème M45-49 en 5:38:59 (47:00 en N, 2:43:59 en C, 1:59:03 en CAP ; +27.2% du temps du vainqueur en M45-49 : Tom WARD), un niveau de performance très insuffisant au regard des objectifs attendus.

Sébastien GRANIE – IM d’Hambourg – a terminé 150ème & 6ème M50-54 en 9:42:56 (1:10:20 en N, 4:43:52 en C, 3:33:53 en CAP ; +9.5% du temps du vainqueur en M50-54 : Ulrik JESPERSEN) après avoir réalisé une course appliquée et en phase avec l’état adaptatif du moment.

Jean-Christophe HARDY – Duathlon X-Terra de Namur (6-36-10) - a terminé 32ème en 3:51:25 (+41.0% du temps du vainqueur : Johan GOUBAU), une première expérience sur ce type de format de course où le plaisir a été au RDV.

Mickaël LOUYS – Triathlon L d’Indeland - a terminé 9ème & 2nd M35-39 en 4:12:24 (32:17 en N, 2:10:45 en C, 1:23:58 en CAP ; +2.1% du temps du vainqueur en M35-39 : Manuel REUTER), une reprise de la compétition encourageante suite à l’IM de Majorque et une période professionnelle chargée.

Daniel PETRESCU – IM 70.3 de Rapperswil - a terminé 322ème & 53ème M40-44 en 5:09:08 (36:07 en N, 2:42:13 en C, 1:42:49 en CAP ; +16.7% du temps du vainqueur en M40-44 : Stefan VOGLER), un niveau de performance en phase avec l’état adaptatif du moment.

Pierre TROMAS – IM 70.3 de France – a terminé 8ème M40-44 en 5:09:49 (32:06 en N, 2:53:40 en C, 1:29:45 en CAP ; +9.9% du temps du vainqueur en M40-44 : Frédéric LUREAU), une bonne course de reprise, bien appliqué et sur un profil C loin d’être à son avantage.

Durant ce mois de juin, 3 athlètes ont dû abandonner sur leur objectif : Melissa LAPP (IM de France, DNF à T2. Un arrêt prévu avant la course en raison d’un désordre mécanique pouvant impacté la suite de la préparation en vue d’Hawaii), Joachim PHILIPPS (IM de Francfort, Disqualifié après avoir invectivé un arbitre face à une situation d’injustice) et Jérôme PRIGENT (IM de Francfort, DNF à T2, en raison de désordres mécaniques).

 


31/05/2022

MAI 2022...

posté à 08:44

… un mois marqué par de nombreuses compétitions au niveau national et international et notamment la finale du circuit IRONMAN 2021 à St George (USA) au cours de laquelle Anthony PHILIPPE s’est classé 8ème M50-54 en 10:16:32 (1:06:51 en N, 5:23:16 en C, 3:35:51 en CAP ; +6.9% du temps du vainqueur en M50-54 : Olaf KASTEN) et Franck HERBILLON, 52ème M55-59 en 12:51:48 (1:15:31 en N, 6:07:13 en C, 5:16:30 en CAP ; +23.8% du temps du vainqueur en M55-59 : Kevin CUTJAR). Malheureusement, Anthony ADAM, également présent, a été contraint à l’abandon suite à des problèmes gastriques affichés très précocement durant la course. Les conditions climatiques, le terrain rencontré, la date planifiée et les désordres mécaniques rencontrés durant la préparation ont rendu cette épreuve difficile à appréhender.

Les autres résultats des athlètes du « TEAM » en compétition ce mois-ci par ordre alphabétique :

Anthony ADAM – Triathlon M de Taden – a terminé 6ème & 1er M40-44 en 2:06:20 (19:58 en N, 1:08:30 en C, 37:53 en CAP ; +6.9% du temps du vainqueur : Aymeric REHEL), en renouant positivement avec la compétition après la déception de St George.

Ludovic ANCELIN – Triathlon L de Compiègne – a terminé 6ème en 4:47:58 (+11.5% du temps du vainqueur : Antoine BERNARD), une épreuve « TEST » concluante en état surchargé et en préparation de l’IM de Francfort.

Alexandre BLANC – IM de Port Macquarie – a terminé 86ème M40-44 en 12:20:06 (1:12:01 en N, 6:05:41 en C, 4:50:24 en CAP ; +35.9% du temps du vainqueur en M40-44 : Steve LEDGER), un niveau de performance cohérent au regard des nombreuses contraintes rencontrées durant toute la préparation. Suite à cette épreuve de reprise de la compétition IM après 3 ans de restriction, Alexandre s’est aligné sur le semi-marathon de Sydney où il a parcouru la distance en 1:31:53 en accompagnement et en affichant une bonne récupération post-IM.

Cédric DELNATTE – Triathlon S de Blenheim Palace – a terminé 191ème en 1:27:19 (+34.9% du temps du vainqueur : Oliver CONVAY), une course plaisir après également 3 ans d’interruption dans la pratique du triathlon.

Jean-Max FONTVIEILLE – IM 70.3 de Kraichgau – a terminé 24ème M50-54 en 4:59:14 (33:08 en N, 2:35:32 en C, 1:43:34 en CAP ; +10.1% du temps du vainqueur en M50-54 : Mark HUMMEL), un niveau de performance général cohérent au regard d’une préparation en CAP fortement impactée par des désordres mécaniques.

Simon HENRY – Tristar M de Cannes – a terminé 2nd en 1:47:18 (20:43 en N, 48:58 en C, 25:53 en CAP ; +3.8% du temps du vainqueur : Baptiste NEVEU), un bel enchaînement à haute intensité en état surchargé et en préparation de l’IM de Nice.

Vincent JOSEPH – IM 70.3 des Pays d’Aix – a terminé 32ème M35-39 en 4:50:51 (33:40 en N, 2:33:01 en C, 1:36:40 en CAP ; +17.7% du temps du vainqueur en M35-39 : Yann GUYOT), un niveau de performance général en adéquation avec l’état adaptatif actuel.

Michaël LOUYS – IM de Majorque – a terminé 36ème & 8ème M35-39 en 9:30:53 (1:01:01 en N, 4:43:28 en C, 3:35:37 en CAP ; +11.5% du temps du vainqueur en M35-39 : Neil EDDY), un niveau de performance très satisfaisant après plusieurs mois, années de réhabilitation. La dynamique adaptative compétitive peut maintenant reprendre.

Guillaume OLLIER – Championnat de France de Triathlon M Militaires – a terminé 62ème en 2:13:16 (25:17 en N, 1:06:54 en C, 41:05 en CAP ; +19.9% du temps du vainqueur : Clément EBERLY), un niveau de performance bien en deçà des attentes et notamment sur le segment CAP.

Daniel PETRESCU - IM 70.3 des Pays d’Aix – a terminé 61ème M40-44 en 5:12:14 (37:40 en N, 2:38:49 en C, 1:46:28 en CAP ; +21.7% du temps du vainqueur en M40-44 : Benjamin PERNET), un niveau de performance général cohérent au regard d’une préparation en CAP fortement impactée par des désordres mécaniques.

Yann ROCHETEAU – Frenchman XXL – a terminé 26ème & 3ème M40-44 en 9:37:38 (1:01:39 en N, 4:55:46 en C, 3:36:00 en CAP ; +17.2% du temps du vainqueur : Victor LEMASSON), un niveau de performance impacté par une préparation en CAP fortement limitée en raison de désordres mécaniques. Après avoir réussi à remonter à la 7ème place au classement général et cela après 24.4 km de CAP, la suite a été beaucoup plus compliquée mais cohérente au vue de la préparation.

Lise VITERBO – Swimrun de Toulon M – a terminé 3ème équipe MIXTE associée à Grégory LE CARRE en 2:47:07 (+17.5% du temps des vainqueurs MIXTE : Linda GIRAUD & Stéphane HERNIOU), une épreuve de reprise bien appréhendée.

 




» Consulter les archives

RSS



     

PhysioPerf

Altitude Training Solutions

Onlinetri

RG Films